Publié le

Mon invincible été : un roman d’une infinie tendresse

Je connais Lucie Renard depuis quelque temps mais nous nous sommes beaucoup rapprochées au moment de la sortie de "L'espoir au corps". Lucie a en effet fait partie des partenaires pour m'aider à promouvoir mon troisième roman.

Grâce à ce partenariat nous avons noué une amitié sincère. C'est donc tout naturellement que j'ai eu envie de découvrir ses écrits. 

Si je partage avec vous mon avis sur le premier roman de Lucie Renard "Mon invincible été" c'est d'abord parce que j'ai a-do-ré. Ensuite, si vous avez apprécié mes romans et plus particulièrement "Débolis Héyavé" vous devriez aussi succomber à cette histoire. Alors lisez les lignes qui suivent et lancez-vous !

Mon invincible été, roman écrit par Lucie Renard

Mon avis :

Comme toujours au moment de découvrir un nouvel auteur, je n'avais aucune attente.. et je me suis laissée surprendre ! Voici une petite pépite ! Dès les premières pages, je me suis attachée à l'héroïne de ce roman, Tiffany.

Sa vie de jeune collégienne semble pour le moins banale mais j'ai énormément apprécié le regard que Tiffany porte sur les choses. Son recul sur l'existence et sa reconnaissance pour la vie qui lui est offerte sont une ode à la "pleine conscience" et au bonheur simple.

Son innocence est rafraîchissante, j'ai parfois pouffé comme une gamine, rougi avec elle. Et la maturité qu'elle va acquérir dans ce roman m'a fait frissonner de peur…

Alors quand j'ai refermé ce livre avec un sourire ravi, j'avais envie d'en savoir plus, d'en lire plus… et quel bonheur de savoir qu'une suite m'attend !

Un bonheur simple et sincère d'avoir découvert ce roman de Lucie Renard 🙂

Une note sur le titre "Mon invincible été" : le titre lui-même offre une intrigue magnifique. Pourquoi appelé son roman comme ça alors que l'histoire se déroule en hiver ? Tout est dit au fil des pages, avec une douceur infinie...

Résumé de l'auteur :

Debout derrière la porte, immobile dans l’ombre, le nouveau venu portait un long manteau de laine noir, épais, qui touchait presque le sol. Ses chaussures, brunes, en cuir, lacées, décorées sur la tranche de bandes de peaux de buffle que le petit poinçon d’un cordonnier habile aurait découpées, semblaient avoir vécu déjà plusieurs vies. 

Tiffany dissimula un sourire : plus personne ne portait de souliers comme ceux-ci, de nos jours ! Qui était ce nouvel élève? D’où venait-il ? Pourquoi Tiffany ressentait-elle un besoin impérieux d’en savoir plus, de percer le secret de cet étrange garçon ? 

Elle découvrira vite que le passé de Virgil recèle son lot de drames, dont les sinistres protagonistes le poursuivent encore aujourd’hui, jusqu’à ce petit collège de province. Tiffany et ses amis parviendront-ils à aider le nouveau à se libérer des démons de son passé ? 

Premier roman de Lucie Renard, l'idée de ce livre est née d'un sujet de rédaction, donné par le professeur de français à sa fille ainée, alors en quatrième au collège. Lucie vit en France, dans un petit village de Lorraine, avec son mari, leurs trois enfants et deux chats les ayant adoptés comme humains de compagnie.

Découvrir cette histoire sur Amazon