Qui suis-je ?

Romancière

Un petit aparté pour vous parler de mon parcours d'auteur, comment j'en suis venue là alors que j'étais scientifique... et je vous réserve aussi  quelques questions/réponses décalées à la fin !

D'où vient ma passion pour l'écriture ?

Ça remonte à loin... J’ai commencé à écrire j’avais 12 ans. Je crois que je lisais trop et mon imagination débordait ! C’est devenu très sérieux à l’adolescence où l’écriture a été une véritable soupape : j’étais en colère, amère et tout était injuste ! C’est là qu’Au-delà des tours est né. Ce premier roman a ensuite grandi et mûri avec moi. J’ai aussi commencé de nombreuses autres histoires au fils des années sans vraiment en achever aucune...

La naissance d'Au-delà des tours et de Débolis Héyavé

En 2015, après 10 ans, j’ai décidé d'achever le manuscrit d’"Au-delà des tours". Les premiers lecteurs ont été bouleversés par cette histoire et leurs commentaires m’ont fait prendre conscience que mon livre portait un message fort.

Cette histoire pouvait aider des adolescents, des parents ou même des adultes de tout âge à retrouver la force d’affronter les difficultés. C'est pourquoi, j'ai finalement publié Au-delà des tours en octobre 2015 pour le rendre accessible au plus grand nombre. Aujourd'hui, je suis vraiment heureuse des retours très positifs sur ce premier roman !

Cela m'a encouragé à publier un second livre Débolis Héyavé en 2016, qui a aussi été très bien accueilli 😀

Mon troisième roman L'espoir au corps

Mes romans sont des témoignages de combativité et je veux que le lecteur en ressorte grandit. Alors, soucieuse d’évoluer et d’offrir une nouvelle approche, j’ai écrit L’espoir au corps, un nouveau récit mais à l’âge adulte, avec une narration différente, toujours très proche des sentiments des personnages. Je le souhaite aussi fort en émotions que les précédents.

Et à côté de l'écriture ? J'étais une scientifique !

Ça va peut-être vous étonner, mais j’étais biologiste avant de me consacrer à mes romans à temps plein ! La science… presque l’opposé de la littérature.

Des études en biologie et sur les virus !

Je me destinais à faire de la biologie, plus particulièrement de la virologie, l'étude des virus. Je suis allée jusqu’au Master (BAC + 5) puis j’ai passé un an au Etats-Unis à faire de la recherche.

En revenant en France, j’ai commencé une thèse sur le VIH que je n’ai jamais terminée ! Lassez du salariat, de la pression et du manque de liberté, j'ai décidé de tout plaquer !

Tout plaquer pour devenir écrivain.

En 2016, j’ai en effet quitté la science et le salariat, et je suis maintenant auteur et entrepreneur à temps plein. 

Pourquoi ai-je décidé de changer de vie ? Quelles sont mes motivations et mes nouveaux projets ? Je ne voudrais pas rajouter un long paragraphe à cet e-mail déjà copieux. Vous trouverez toutes les réponses à ces questions sur mon second site ByeBye Salariat. J'y explique avec mon conjoint  pourquoi et comment nous avons quitté nos boulots et quels sont nos nouveaux projets. 🙂

Autres petites choses sur moi

Maintenant que je vous ai confié mon parcours, il est temps de passer à quelques choses de moins formel ! 😀 J'ai eu l'opportunité de participer à de nombreuses interviews, dont certaines un peu farfelue. Je suis allée chercher dans ces interviews quelques questions/réponses vous permettant de me connaître davantage en tant qu'humaine !

(Elodie) De quoi tu ne pourrais pas te passer ? D’un bon lit. Quand je dors mal, toute ma vie est fichue…

(Jessica) Quel est ton artiste préféré ? Gustav Klimt et je ne saurais expliquer pourquoi. Quand on me pose cette question, je pense à lui instantanément.

(Elodie) Le mot que tu répète souvent ? Respire ! C’est important de revenir à sa respiration pour rester dans l’instant présent et faire face aux difficultés.

(Catherine) Si par magie, vous vous revoyez plus jeune, que lui diriez vous ? D’arrêter d’être influencée par les autres et leur jugement, et d’être moi-même coûte que coûte.

(Elodie) Ta citation préféré ? « La meilleure façon de prédire l’avenir c’est de le créer »

(Jessica) Quel est ton meilleur souvenir ?

Mon meilleur souvenir c’est quand je suis montée dans l’avion pour partir vivre aux États-Unis en 2013. Presque toute ma vie était dans deux énormes valises et je laissais derrière moi ma famille, mes amis et mon pays pour partir à l’aventure, rejoindre mon conjoint.

Un ami qui m’accompagnait a pris une photo de mois ce jour-là. J’étais à la limite du terminal où on ne peut plus être accompagnée. Je me souviens exactement de ce que je ressens à ce moment-là : j’ai hésité pendant des mois, j’ai la trouille mais je fais un truc de fou qui va changer ma vie. Ça a bien été le cas, car c’est aux États-Unis que j’ai pris la décision de finir mon premier roman « Au-delà des tours ». L’esprit entrepreneurial et de tous les possibles américains m’a influencé.

 Je m'arrête sur cette note voyageuse ! 😀