fbpx

Chronique : Wanda de Wendall Utroi

Il y a quelque semaine, j'ai entendu parler sur Twitter de Wanda de Wendall Utroi. La couverture et le résumé m'ont intrigué, alors j'ai décidé de me lancer à la découverte de cet auteur que je ne connaissais pas et de son dernier livre !

Pourquoi ce livre ?

Dans la 4e de couverture, les premiers mots sont : "Quand l’amour d’une mère s’estompe et s’efface, Quand un père s’avère absent et lâche, Tout peut arriver". J'ai tout de suite pensé à l'ambiance de mon roman "Au-delà des tours" et à Debbie, mon héroïne qui est aussi une adolescente en perte de repères familiaux. Pourtant, Wanda de Wendall Utroi n'est pas une fiction comme la mienne, il s'agit d'un thriller. C'est ce qui a finalement attisé ma curiosité : en partant d'un même problème, le désespoir familial, la pauvreté, quelle histoire va en tirer Wendall ?

L'histoire

Wanda est une adolescence de 13 ans solitaire et malheureuse. Elle a grandi au côté d'une mère ignoble qui ne la considère que comme une rivale et qui n'a aucune affection pour elle. Son père est souvent absent et personne n'est vraiment là pour l'aimer, l'écouter, la soutenir… J'ai ressenti son mal-être et dès les premières pages, je plaignais cette jeune fille… Quand Wanda décide finalement de s'enfuir de chez elle, je l'ai soutenu, j'aurais fait pareil à sa place !

Mais, très vite, on va découvrir l'autre visage de Wanda. Ça ne fait que quelques heures qu'elle est en fuite et les choses dérapent. Cette journée ne sera définitivement pas comme les autres et la vie de Wanda va soudain prendre une autre tournure… Ce n'est plus vraiment sa famille qu'elle va fuir, mais aussi les autorités... et un peut-être elle-même.

L'intrigue

En effet, Wanda est une jeune fille tourmentée, un peu "border-line". Elle a beaucoup souffert dans son enfance et on peut imaginer les dégâts d'une telle négligence sur l'esprit d'une enfant. Page après page, j'ai senti le mal gonfler chez Wanda. Elle en a conscience et pense qu’elle est un "monstre". On ne sait pas encore à quel point… elle non plus !

Wanda est en fuite et sa rencontre avec une jeune fille, elle aussi déprimée et délaissée ne présage rien de bon. Les évènements s'enchainent et c'est toujours difficile de savoir si Wanda est une jeune fille normale, poussée à la faute par le désespoir... ou si elle est vraiment dérangée. C'est ce qui fait une grande partie du suspens selon moi. La réponse est à la toute dernière page 🙂

Je tiens à dire qu'en parallèle de l'histoire de Wanda, il y a celle des personnages secondaires, très riche. Avec Wendall, on ne reste pas confiné dans le sentiment d'abandon parental et l'adolescence. Via ses personnages secondaires, des hommes essentiellement, Wendall nous plonge dans la torture du deuil, la rivalité père-fils... avec des descriptions vraiment bien menées.  

Extrait

"La tête baissée, je serre les mâchoires à m’en briser les dents. Je ne parviens pas à me calmer. Pourquoi vivre, si c’est pour souffrir ? Si c’est pour être brimée, ignorée et repoussée ? Qu’est-ce que je fais dans ce monde pourri jusqu’à la moelle ? Pourquoi aller à l’école ? Pour devenir comme tout le monde ?"

Avez-vous vu la petite clochette en bas à droite ? Elle vous permet d'être averti de la publication des prochains articles !

Mon ressenti

L'écriture de Wendall Utroi est simple et efficace. Tout au long du livre, j'ai été traversé par différentes émotions. J'avais envie de soutenir Wanda mais sa noirceur me retenait. Je ressentais beaucoup de méfiance à son égard... et je ne vous dis pas si j'ai vu juste !

Les personnages secondaires sont très présents, peut-être trop pour moi. Leurs histoires sont presque aussi importantes que celle de Wanda, mais la quatrième de couverture ne laisse pas présager une telle répartition. L'un des personnages est l'inspecteur chargé de retrouver Wanda et je trouve son histoire inutile, sa rivalité avec son père, ses questions professionnelles ne sont pas intéressantes et n'apportent rien au parcours de Wanda. 

Par contre, un autre personnage est le mari de la femme tuée par Wanda (volontairement ou non, vous le découvrirez !). Le deuil vécu par ce dernier est bouleversant, je me suis demandé quelle était la source d'inspiration de Wendall pour être aussi juste dans les sentiments. J'ai trouvé que la lutte menée par ce mari, à présent veuf, apportait une autre dimension à l'histoire de Wanda. Elle ne semble pas ressentir d'empathie alors que nous, lecteurs, nous sommes déchirés par le deuil de cet homme. Est-ce que Wanda a vraiment conscience des conséquences de sa fuite ? Finira-t-elle par réaliser la gravité de ses actions ? Pas toujours évident de le savoir... sauf à la fin !

Wanda et mon univers d'auteur

Finalement, ce n'est que dans les premières pages que j'ai retrouvé mon héroïne Debbie de mon livre "Au-delà des tours". La détresse de Wanda, sa misère sociale et familiale est très proche de celle vécue par Debbie. Les sentiments de Wanda décrits sont vraiment ceux ressentis par mon héroïne. Pour autant, ces deux adolescentes sont très différentes : Debbie lutte et se noie dans un verre d'eau... Wanda, elle, est peut-être une future de sociopathe !

Si vous voulez découvrir mes romans, rejoignez cette page !

En conclusion, je donne un 4/5 à Wanda de Wendall Utroi. C'était une très bonne lecture mais je n'ai pas ressenti la dépression post-roman. Ce n'est que mon avi personnel. Les notes sur Amazon et Booknode sont excellentes, vous devriez voir par vous-même !

Je lis sur liseuse Kindle ! Et vous ?

J'aime les liseuses Kindle car on peut lire confortablement en plein soleil sans reflets... et aussi la nuit grâce au rétro-éclairage !

Oui, ça ne remplace pas un bon livre papier, mais c'est très pratique pour les voyages et les trajets quotidiens 😉

>