fbpx

Les sources d’inspiration de “Juste Puni”

Une chose est certaine, j’adore faire des dédicaces et rencontrer de nouvelles personnes, qu’elles prennent l’un de mes livres ou non. Chaque rencontre en vaut la peine.

En effet, d’abord je découvre une nouvelle personne, ses attentes, un peu de sa vie selon les discussions. C’est très enrichissant pour moi. 🙂 Et c’est aussi enrichissant pour la personne en face, car elle peut enfin me poser toutes les questions qui lui passent par la tête sur l’écriture d’un livre. ^^

Ce qui se cache derrière l’écriture d’un livre

Certaines questions sont récurrentes : d’où me vient l’inspiration ? Est-ce que j’écris tout d’un coup, est-ce que je fais un plan ? Est-ce que je m’inspire de personnes que j’ai connues ou dont j’ai entendu parler ?

Je donne souvent une réponse « générale » … Mais aujourd’hui, j’ai eu envie de partager quelque chose de spécial avec vous : d’où vient « Juste Puni ».

Sur mon blog, il y a deux articles qui en parle : « Écrire oui, mais pour qui ? » où j’explique mon choix de publier « Juste Puni » plutôt qu’une suite de « L’espoir au corps », ou celui sur « les coulisses de l’écriture de mon 4e roman », où je donne quelques détails sur la réécriture de ce vieux manuscrit.

À l’origine de mon quatrième roman, Juste Puni

Mais je n’ai jamais parlé de l’origine de cette histoire. D’où m’est venue cette idée de parler de la maltraitance ? Est-ce que je me suis inspirée de personnes réelles ? Et finalement, quel message ai-je envie de faire passer dans ce prochain roman ?

Et c’est exactement ce que je vais vous raconter aujourd’hui… 😉

« Juste Puni » c’est l’histoire de Mathieu. Sous l’emprise de son père, il est résigné à ce que sa vie soit un enfer. Depuis l’âge de 7 ans il subit la violence de cet homme dont il ne sait rien, sinon la force de ses poings et la haine dans les mots qu’il lui assène.

Aussi loin qu’il se souvienne, il en a toujours été ainsi. Il a fait quelque chose de mal, il est juste puni. Mais pour avoir fait quoi ? Aidé d’amis placés sur son chemin par le destin, Mathieu va petit à petit trouver le courage de relever la tête… au péril de sa vie.

Ai-je connu un « Mathieu » dans ma vie qui m’a motivé à écrire ça ? Non. 🙂 Je n’ai jamais connu quelqu’un qui a été maltraité et je n’ai recueilli aucun témoignage à ce sujet.

J’ai peut-être simplement lu le livre de Tim Guénard « Plus fort que la haine », pour être certaine du réalisme de mon histoire. Pour ce qui est de la trame et de la psychologie du personnage, j’ai inventé, ressenti, simplement…

De vous à moi : le vrai message de “Juste Puni”

Et je vais vous faire une confidence : cette histoire est écrite du point de vue de Mathieu… mais au départ, je me mettais à la place d’Amory.

En effet, quand j’étais au lycée, je connaissais des personnes mal dans leur peau et je me suis demandé : si j’avais une amie qui rencontrait de grosses difficultés, comment je l’aiderais ? Comment la tirer de ce mauvais pas ?

On peut vite se sentir impuissant si la personne que nous souhaitons aider refuse d’ouvrir les yeux et de changer la situation dans laquelle elle se trouve.

En écrivant « Juste Puni », j’ai donc cherché à comprendre pourquoi certains décident de « subir ». Il y a forcément un mécanisme psychologique, un vécu, qui explique pourquoi on reste passif, même face à la plus grande des souffrances.

Une fois que l’on accepte cela, on peut trouver les ressources pour aider ces personnes. Dans « Juste Puni », j’aborde ainsi en trame de fond cette approche relationnelle et amicale. Comment utiliser la communication et la compréhension de l’autre pour l’inciter au changement, sans le brusquer et en s’adaptant à ses besoins, ses envies. Entre les lignes, c’est ça que l’on découvre.

Une lecture… ou des lectures ?

Vous l’aurez compris, « Juste Puni », ce n’est pas qu’un message sur la maltraitance, il y a plein de choses que j’ai souhaité partager avec mes lecteurs ( avec vous !), entre les lignes. C’est un nouveau combat de vie, “une bombe émotionnelle” comme le dise même mes lecteurs.

Chacun se l’appropriera comme il le veut, un bon moment de lecture ou une source d’inspiration. Qu’importe !

Je pense tout de même que lorsqu’on lit un livre qui nous touche, sur le moment, on ne pense pas avoir appris quelque chose… Mais cela peut influencer notre vision et nos actions. Vous me direz si je me trompe ! ^^

Vous savez maintenant tout sur l’origine de mon quatrième roman « Juste Puni » ! Vous êtes au courant de cette histoire au lycée, de ce qui a déclenché l’idée de ce nouveau livre…

Et vous comprendrez pourquoi il est si important pour moi de le faire connaître, comme mes précédents romans.

En tout cas, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cet article dans les commentaires : est-ce que vous l’avez trouvé intéressant ? Ou pas du tout ? Avez-vous envie de lire “Juste Puni” ou l’avez-vous déjà lu ?

Une page est entièrement dédiée à mon quatrième roman, vous pourrez y lire le résumé, les premiers chapitres et les commentaires des lecteurs. Il vous suffit de cliquer ci-dessous

Je vous souhaite une agréable découverte, à bientôt !

>